FIT – Résultats de l’édition 2014-2015

Dans le cadre du projet FIT, le RSSMO a approché le Centre interdisciplinaire de recherche et de développement sur l’éducation et la formation (CIRDEF) de l’UQAM. Le centre a été chargé d’évaluer le modèle et ses pratiques afin de les optimiser au besoin. Le rapport final est disponible ici : Cliquez !

015-cirdef-web-wSubventionné par la CPMT, le projet FIT a débuté en 2014. Une chose est claire : le projet est un succès du point de vue du citoyen, de l’entreprise, mais aussi de l’État.

Objectifs fixés par la CPMT :

  • Offrir une occasion d’intégration pour 100 personnes
  • Taux de 75% de contrats terminés
  • Taux de 60% des participants en emploi 12 semaines après la fin du contrat
  • Taux de satisfaction de 80%

Résultats :

100 personnes ont participé au projet FIT :

  • 90 stages ont été complétés
  • 10 arrêts de contrat
    • 5 manques de compatibilité entre l’employeur et le candidat
    • 1 obligation familiale (la candidate est restée au sein de l’entreprise, mais à temps partiel)
    • 1 retour aux études à temps plein dans le domaine du stage
    • 1 incarcération
    • 1 problème de santé important nécessitant une hospitalisation
    • 1 candidat qui s’est vu offrir un poste mieux payé dans une autre entreprise du même domaine d’activités.

Sur les 90 stages complétés

  • 81 personnes sont toujours en emploi après 12 semaines, soit 90 %.

Les raisons du succès :

Le projet FIT repose sur la formule particulière comprenant une série de bonnes pratiques reconnues pour favoriser le retour en emploi de personnes éloignées du marché du travail : accompagnement, formations ciblées, adéquation entre candidat et poste de travail, insertion en entreprise. Plus précisément :

  • Accompagnement : suivi personnalisé des candidats et des entreprises, jumelage optimal entre candidat et employeur, connaissance fine des enjeux du marché du travail, conseillers en emploi soutenus par le RSSMO, coordination centralisée.
  • Formation : accroissement de l’employabilité grâce à un apprentissage de savoir-être, de savoir-faire et de savoirs, formations concrètes et pratiques, adéquation des contenus avec le poste de travail, formule en alternance favorisant l’assimilation de la matière, formation pour les employeurs au besoin.
  • Autres facteurs de réussite : pourvoir un poste ouvert en entreprise, offrir un travail rémunéré, adopter une approche sectorielle.

Commentaires des employeurs :

  • « Les formations dans le cadre du stage ont été profitables ainsi que les contacts avec la responsable de l’organisme. »
  • « La formation touchait exactement les besoins du poste. Le soutien et les outils qui m’ont été fournis ont été d’une grande aide afin de bien former et intégrer la nouvelle employée. Ça m’a permis d’avoir une référence (plan de stage) afin de poser les bonnes questions ainsi que de m’assurer que chacun des points était bien compris ou que l’employé se sentait à l’aise avec ceux-ci. »
  • « Excellent programme pour nous et l’employé. »
  • « Programme extraordinaire, idéal pour petite entreprise. Nos stagiaires sont toujours avec nous et sont là pour rester! Merci. »
  • « Cette expérience est très enrichissante. Les formations sont de qualité pour nos nouvelles candidates. »
  • « Nous sommes satisfaits de la qualité du stagiaire et nous sommes convaincus qu’il va continuer d’acquérir de l’expertise dans les prochains mois. Le stage a donc été pour nous une collaboration réussie et nous espérons poursuivre dans la même lancée pour les années à venir. »
  • « Il y a toujours une personne ressource de disponible en cas de besoin. Excellent projet! Bon coup de main pour les participantes. En espérant que le projet demeure.»
  • « Nous sommes très satisfaits du service donné par l’organisme et nous sommes ouverts à prendre de nouveaux stagiaires dans l’avenir »